vendredi 9 avril 2010

La vie reprend sereinement

Les jours, semaines et mois passent.
Avec eux une réflexion, une nouvelle ligne de conduite.
L'évolution de la pensée des priorités, d'un nouveau mode de vie ont fait leur apparition.
A la différence près du passé ou cela ne tenait qu'un moment, là le cap tiens.
Et pourquoi ? On peut se le demander, pourquoi ce coup-ci le changement serait véritable.
Tout simplement parce que je veux éviter ( pour ne pas dire plus jamais ) revivre tout ca.
Je ne parle pas de regret, mais foutre ca vie en l'air autant pour moi que pour mon "ex". (Mais la on parle de moi)
Désormais, ma vie la mienne restera une priorité mon avenir ca pérennité ainsi que son bonheur et évidement ma personnalité.
Tout ces aventures mésaventures m'ont profondément changé. Je ne suis plus celui d'y a 2 ans c'est clair.
Je dois me reconstruire intérieurement, et reconstruire la vie autour qui a été abandonnée, délaissée.
Comme le dit dans une de ses chansons Grand Corps Malade...tu prends le train...tu descends à la station suivante seulement tes potes, amis sont restés à la précédente.
Aujourd'hui, je vais tout faire pour arriver a avoir une vie stable et posé.
J'ai retrouvé la sérénité, la joie d'être seul, de me retrouver. Et je veux pour le moment aucune personne qui puissent interférer avec ce petit bonheur.
Mon petit moment de sérénité que je n'ai pas eu depuis tant longtemps. Je ne veux aucune Nana qui viennent me foutre en l'air tout ca.
Et surtout, aucune Nana ne me fera refaire les erreurs passés.
Bientôt 6 mois si on peut dire, 6 mois pour faire un point, un point final et redéfinir ce qui est bon.
L'histoire a été faite et défaite, il n'y a plus rien a dire la dessus.
Aujourd'hui, faut se projeter et savoir ou l'on veut aller. La direction je l'ai maintenant, et tout est mis en œuvre pour la tenir.
Il n'y a aucunement besoin de se forcer, puisque marqué au plus profond de soi, il y a des choses, des évènements auquel naturellement on ira plus.
Je suis heureux, content même s'il me reste une montagne de chose a faire.
Mais voilà, c'est motivant plein de choses a faire et a faire bien.
Motivation et petit coup de déprime seront là par moment j'en doute pas, car des merdes a résoudre j'en ai mais c'est pas grave, on fera au mieux.
Seulement, il sera question de ma personne plus de celles des autres.
Le blog avait été déserté simplement parce que rien a dire...fallait prendre de la distance.

3 commentaires:

El. B a dit…

Et l'on voudrait croire que notre vie, notre bonheur dépend d'une personne, de LA personne. Alors nous passons des jours, des mois à faire croire que notre bonheur est là, dans cette relation que nous avons construit. Mais, un jour, quelques jours passent et nous nous rendons compte que la vie nous offre plus, que notre bonheur dépend plus de cette croyance passée, mais de nous, juste nous ! Car notre bonheur, cette quête que nous devons avoir, nous l'avons en nous, dans notre coeur, notre corps et notre esprit. Et là, nous comprenons ce qu'est notre vie et que nous sommes sur la route du bonheur. : les mots d'une fille qui vit cette situation similaire à la vôtre...

iGrec. ♥ a dit…

Tes textes sont vraiment magnifiques et poignants.

Homme2coeur a dit…

La fin de mon premier amour m'a littéralement altérer. Toucher au plus profond de mon être.
Aujourd'hui 10 ans plus tard..
Apres avoir vécu mon dernière séparation.
J'ai compris.