mercredi 13 février 2008

En mouvement

Le temps qui passe nous rappelle que nous sommes bien vivants, dans un présent, vers un avenir qui s'ouvre a nous.

Voilà, la machine est en route, si la tendresse subsiste d'autre sentiment égalements sont là.

Doucement, surement la vie se réorganise.
Les choses prises en mains, le sport est d'actualité, la course a pieds me reprend doucement mais surement mes premiere foulés ont été réalisé sous un beau soleil.
J'apercois et m'ouvre de nouveau a ses relations amicales que j'avais délaissé un peu ou mal traité si on veut pris dans ma tourmente.
Je m'apercois que je suis fidele a moi-même dans certain domaine et que probablement je ne changerai jamais mais cela est une bonne chose pour certaine oui, je me remets en question et prepare un changement pour être enfin bien.
Les cles sont simples.
Je suis et serais toujours la pour tous le monde qui viendra a moi, d'autant plus pour ses personnes qui j'aime et apprecie.

C'est derniers temps j'ai ingurgité de nombreux films que mes yeux en sont rougis, j'en tire les lecons de ses histoires contés, les morales de ses histoires valent la peine de les considerer.
Cela peut paraitre idiots mais pour certains films il se dégage de tres bonnes choses.

Je commence a me faire a ce boulot, j'ai de nouveau des perspectives ou plutôt quelques projets qu'il soit avec vous pour les vacances entre autres, ou ce voyage, ou d'autre encore il y a matiere.

Je quitte l'univers obscur avancant vers ce halo de lumiere face a moi.
Je m'apercois que je suis exceptionnellement bien entouré et ce tout fais que c'est bon.
Cela ne me dérange plus d'être a la maison seul, je m'y habitue, presque j'y serais bien.

Le bonheur nous entoure et se trouve face a nous, je crois que j'ai cessé de le regardé derriere a essayer de le recuperer, dorenavant, je m'efforcerai de le prendre et le donner a ceux qui m'entoure, qui en n'ont besoin et de le receuillir, l'acceuillir et non plus le chercher.

Je crois que je suis dans l'ascension de ce sommet qui me semblait infranchissable ses dernieres semaines.
Grace a ceux qui m'ont soutenu soit par leur mots, ou bien par leurs presences, et un gros travaille sur moi.

2 commentaires:

Une autre Isabelle a dit…

Je te souhaite de bientôt pouvoir toucher la lumière dont tu parles pour attindre le bonheur.
Pas trop dur ce jour de fête pour toi?

Homme2coeur a dit…

Merci, cette lumiere je l'atteindrai desormais seul, sans aucune autre attente de qui que ce soit, et ce jour de fête n'est pas difficile il vient juste gommer les illusions que je me faisais jusqu'a lors.